Introduction

GLPI est un gestionnaire de Parc Informatique qui permet de gérer les ressources de son parc, que ce soit au niveau matériel, logiciel ou bien réseau. Il permet, en outre, grâce à ses différents plugins, de s’adapter à quasiment tout type de parc informatique. De plus GLPI est très facile à installer, il peut discuter avec d’autres serveurs pour collecter automatiquement ses données (OCS, Fusion-Inventory) et peut même faire du monitoring en se couplant avec un serveur Shinken (ou Nagios).

Prérequis

Pour installer GLPI, vous devez avoir certains prérequis :

  • PHP 5.3 ou supérieur : sudo apt-get install php5
  • Une base MySQL : sudo apt-get install mysql-server
  • un serveur Web : sudo apt-get install apache2

Préparation de MySQL

Pour que GLPI puisse fonctionner, il va falloir lui donner une base de données pour travailler. Si vous n’avez pas accès au serveur MySQL ou que vous n’êtes pas administrateur du serveur, il faudra vous assurer d’avoir les éléments suivants : l’adresse du serveur MySQL, votre identifiant MySQL, votre mot de passe MySQL et le nom de la base qui vous a été attribuée, ainsi que les droits dessus.

Rentrez dans MySQL :

mysql -u root -p

Et tapez les commandes suivantes :

mysql> CREATE DATABASE glpi;
mysql> CREATE USER 'glpi'@'localhost';
mysql> GRANT ALL PRIVILEGES ON glpi.* TO 'glpi'@'localhost' IDENTIFIED BY 'your_password';
mysql> FLUSH PRIVILEGES;

Pressez CTRL-D ou tapez exit pour sortir de MySQL.

Voilà, votre base GLPI est prête.

Mise en place de GLPI

Récupération de l’archive

Pour récupérer la dernière version de GLPI, il suffit de se rendre sur la page de téléchargement et de prendre le lien de la dernière version stable.

wget https://github.com/glpi-project/glpi/releases/download/0.90.1/glpi-0.90.1.tar.gz

Installation de l’archive

Décompressez l’archive téléchargée dans la racine de votre serveur Web (ici /var/www/ pour Apache2) :

sudo tar xzf glpi-0.90.1.tar.gz -C /var/www

Ce tutoriel a été fait pour la version 0.90.X de GLPI, il faudra donc adapter la commande en fonction de la version téléchargée.

Donnez ensuite les droits à l’utilisateur qui gérera le serveur, ici www-data :

sudo chown -R www-data:www-data /var/www/glpi

Voilà, votre dossier GLPI est prêt. Il ne reste plus qu’à créer un serveur virtuel pour le serveur GLPI.

Configuration d’Apache

GLPI possède l’avantage d’être configuré, dès le début, via son interface Web. Ce qui permet de ne rien avoir à configurer au préalable dans des dizaines de fichiers de configuration. Mais pour cela, il vous faut un serveur Web capable de le rendre accessible.

Créer un nouveau serveur virtuel (sudo vi /etc/apache2/sites-available/glpi.conf) et éditez-le comme suit :

<VirtualHost *:80>
        ServerName glpi.local.fr
        ServerAlias glpi

        DocumentRoot /var/www/glpi
        <Directory /var/www/glpi>
                Options Indexes FollowSymLinks MultiViews
                AllowOverride All
                Order allow,deny
                allow from all
                AuthType Basic
        </Directory>

        LogFormat "%h %l %u %t \"%r\" %>s %b \"%{Referer}i\" \"%{User-agent}i\"" combined
        CustomLog ${APACHE_LOG_DIR}/glpi_access.log combined
        ErrorLog  ${APACHE_LOG_DIR}/glpi_error.log

</VirtualHost>

Enregistrez et quittez.

Activez le site et relancer Apache2 :

sudo a2ensite glpi.conf
sudo service apache2 reload

Il peut arriver que le site par défaut d’Apache2 pose problème et vous emmène sur la page d’accueil d’Apache au lieu de celle de GLPI. Dans ce cas, désactivez-le (a2dissite 000-default.conf) et recharger la configuration d’Apache2.

Configurer votre DNS

Si vous le pouvez entrez l’adresse de votre nouveau serveur Web dans votre DNS en lui associant un HOTE et un ALIAS si besoin. Si vous n’avez pas de DNS sous la main, éditez votre fichier Hosts qui se trouve dans /etc/ comme suit :

ip_serveur glpi.local.fr

Remplacez ip_serveur par votre IP.

Enregistrez et quittez.

Interface GLPI

Vérifications des dépendances

Maintenant, si vous ouvrez votre navigateur sur l’adresse suivante : http://glpi.local.fr, vous devriez tomber sur l’interface de GLPI :

GLPI - install.php

Vous n’avez plus qu’à suivre les différentes étapes :

  • Sélectionnez votre language et cliquez sur OK.
  • Acceptez ensuite les Termes et Conditions et la Licence.
  • Après GLPI vous demandera si c’est une nouvelle version ou une mise à jour. Cliquez sur Installer. (Comme vous l’avez peut-être deviné, les mises à jour de GLPI se feront quasiment de la même manière.)
  • Enfin GLPI va vérifier votre environnement pour voir si tout est correct. Normalement, vous devriez avoir pas mal d’alertes signalées par des triangles rouges. Cela indique que GLPI n’a pas encore tout ce qu’il veut. Notamment certaines dépendances et certains droits.

Pour régler ce problème, essayez d’exécuter les commandes suivantes :

sudo apt-get install php5-mysql php5-gd
sudo service apache2 restart

Cliquez ensuite sur le bouton Réessayer.

Si tout va bien, vous devriez avoir tous les voyants au vert :

GLPI Setup

Si GLPI vous dit que la commande est erronée, il suffit de re-faire pointer votre navigateur sur http://glpi.local.fr/install.php pour que GLPI relance l’installation.

Cliquez sur Continuer.

Configuration de la base de données

Maintenant, GLPI va vous demander les données de la base MySQL. Si votre serveur MySQL est sur la même machine que GLPI, vous devrez mettre localhost en face de Serveur MySQL. Voici à quoi cela devrait ressembler :

GLPI - Base de Données

Cliquez sur Continuer puis au prochain écran sélectionnez la base que vous avez créée, ici glpi. Vous pouvez remarquer que GLPI vous propose aussi d’en créer une. C’est une autre possibilité, mais vu que vous avez déjà créé votre base autant la garder.

Enfin GLPI devrait vous dire que la base a bien été initialisée :

GLPI - Base de Données initialisée !

Vous êtes arrivé à la fin de l’installation.

Fin de l’installation

GLPI vous donne plusieurs informations à la fin de l’installation :

GLPI - Base de Données initialisée !

Lisez les attentivement !

Entrez le login admin (Login : glpi / Mot de passe : glpi) lorsque GLPI vous le demande.

Vous êtes maintenant sur l’interface de GLPI. Vous devriez avoir deux avertissements :

  • Plusieurs comptes par défaut, dont celui de l’administrateur GLPI, sont déjà présents. Je vous conseille de les modifier dès votre première connexion via l’interface.
  • Le fichier install/install.php n’est plus utile et présente un risque pour votre installation. En effet, n’importe qui peut venir écraser votre installation en rejouant les étapes que vous venez de faire. Supprimez-le !
sudo rm install/install.php

Félicitations ! Votre serveur GLPI est prêt.

Conclusion

GLPI est très facile à monter comme serveur et (dans de futurs tutoriels) vous verrez qu’il est capable de faire beaucoup de choses automatiquement. N’hésitez pas à fouiller dans le catalogue des plugins. Il est très fourni et plutôt bien fait : il permet de s’abonner aux différents plugins, de les rechercher par type et offre un lien (si possible) vers leurs dépôts.

De plus, la communauté GLPI est très sympathique et réactive, pour peu qu’on se donne la peine de faire des recherches, un minimum, avant de poser des questions.